0
Favoris Ι 0
  Trouver des produits et systèmes

Technique d’agrafage dans la construction en bois et la construction à sec

Pourquoi la technique d’agrafage?

Dans le cadre de l’évolution progressive observée dans la construction en bois et la construction à sec, précisément sous l’angle de la rentabilité, les exigences se concentrent sur des méthodes de fixation toujours plus rationnelles. Ces dernières années, des techniques se sont imposées dans le domaine de la construction en bois et de la construction à sec pour l’agrafage et le clouage avec des appareils à air com-primé dans différents domaines d’application. On utilise surtout des agrafes pour la fixation rationnelle des matériaux en plaque sur différents supports. Dans la construction en bois en particulier, on ne peut plus faire l’impasse sur la technique d’agrafage, que ce soit dans la préfabrica-tion d’éléments ou sur le chantier.

 

Klammertechnik im Holzbau.

Voici à quoi vous devriez veiller lors de l’agrafage:  

En principe, il est particulièrement important de travailler de manière soigneuse et consciencieuse lors de l’agrafage des plaques de plâtre, des plaques de plâtre fibrées et des plaques de plâtre à armature en non-tissé. Il faut toujours tenir compte des indications suivantes, importantes pour la mise en œuvre, et donc aussi déterminantes pour le résultat:

 

  • Configuration de l’appareil à agrafes (c’est-à-dire sa profondeur d’impact sur le support en question) ainsi que vitesse de travail et méthode de travail appliquées par l’artisan
  • Appuyer sur la plaque pendant le processus d’agrafage pour empêcher la formation de fentes entre les couches ou entre la plaque et le support
  • Dans la mesure du possible, enfoncer les agrafes dans la plaque à fleur de surface
  • Poser droit l’appareil à agrafes

 

Les agrafes ne doivent pas dépasser, mais elles ne doivent pas non plus être trop enfoncées. Vous trouverez des informations détaillées sur la pose des agrafes, leur longueur, les écarts entre agrafes ainsi que l’écart avec la sous-construction dans notre brochure «Technique & Mise en œuvre: Technique d’agrafage»

 

Brochure

Vous trouverez des informations détaillées sur la fixation par agrafage dans notre brochure «Technique & Mise en œuvre: Technique d’agrafage»:

 

 

Brochure Technique d'agrafage.

 

 

Contact

Rigips SA
Gewerbepark
5506 Mägenwil, Suisse
tél. +41 62 887 44 44
fax +41 62 887 44 45
info@rigips.ch

 

 

Trouver un conseiller technique

[ansprechpartner]

Fixation par agrafage des plaques de plâtre et plaques de plâtre fibrées Rigips® sur la structure por-teuse en bois (portante) 

Selon les exigences en matière d’isolation acoustique et de protection incendie, la sous-construction peut recevoir un parement simple ou multiple avec Rigidur® H. En outre, la plaque peut assumer une fonction statique aussi bien en tant que parement simple qu’en tant que parement double. Si les cloisons ne sont pas fabriquées en une pièce mais composées d’éléments de cloisons posés les uns contre les autres, ceux-ci doivent impérativement être liés les uns aux autres de manière rigide.

 

Pour l’agrafage des constructions de cloisons portantes, il faut utiliser les moyens d’assemblage admis pour la construction selon SIA 265 ou DIN EN 1995-1-1 avec annexe nationale. Un agrafage de ce type permet de fixer les plaques de plâtre Riduro® ou les plaques de plâtre fibrées Rigidur® H dans des constructions en bois porteuses de manière rationnelle et économique. Ce qui n’empêche pourtant pas ces plaques de présenter des valeurs de résistance portante élevées. Les tableaux montrent les valeurs de dimensionnement de la résistance portante d’un agrafage sur une rangée (d = 1.5mm, L = 50mm) avec un écart entre les nervures de 625 mm pour les cas de charge liées au vent et aux tremblements de terre, calculées selon la méthode des forces de remplacement:

 

 

Valeurs de dimensionnement de la force portante.

Écarts nécessaires avec les bords et profondeur d’impact.

Écarts nécessaires avec les bords et profondeur d’impact 

Si des agrafes sont utilisées comme moyen d’assemblage des plaques de plâtre fibrées avec la sous-construction, elles doivent être zinguées et/ou inoxydables. Leur diamètre d doit être compris entre 1,5 mm et 4,0 mm et elles doivent avoir une largeur de dos bR ≥ 6 x d. Les écarts entre les éléments de fixation doi-vent être de minimum 5 x d depuis le côté non sollicité de la plaque de plâtre fibrée et de minimum 7 x d depuis le côté sollicité. La profondeur d’impact minimum doit être ≥ 32 mm.

 

Planification dans la construction en bois

 

Vous trouverez des informations détaillées sur planification et construction dans notre brochure «Comment prévoir une valeur ajoutée durable avec le plâtre dans la construction en bois.»: 
 

Planification.